La crise du COVID-19 : la chaîne d’approvisionnement

La crise du COVID-19 : la chaîne d’approvisionnement

Bernard 26/03/2020

La crise du coronavirus : quel impact sur la chaîne d’approvisionnement et comment réagir ?

Cela fait bientôt quatre mois que la crise du coronavirus a débuté…Touchant uniquement la Chine dans un premier temps, l’épidémie s’est rapidement répendue à l’échelle mondiale, phénomène qualifié alors de pandémie.

À l’heure où les médecins et chercheurs du monde entier font face courageusement et tentent d’enrayer la crise, les effets sur la sphère économique se font sentir et pèsent lourd sur les entreprises. Certains s’attendent à une récession violente tandis que d’autres sont plutôt en faveur d’un scénario « V shape recovery », soit une reprise rapide de l’économie après la crise.

Quoiqu’il en soit, dans l’immédiat, les entreprises tentent de réagir au mieux en faisant face à des problèmes de trésorerie, d’organisation du personnel, de financement, de shift dans la demande, de chaîne d’approvisionnement…

C’est précisément sur ce dernier point que nous allons nous concentrer dans cet article. Nous allons faire le point sur l’impact de cette crise sanitaire sur la supply chain avant de nous attarder sur les questions à se poser pour en faire le bilan et ainsi pouvoir réagir au mieux.

Quel est l’impact du COVID-19 sur la chaîne d’approvisionnement ?

Le principal effet de cette crise est bien entendu un ensemble de disruptions dans la chaîne : des retards dans les livraisons, voire l’annulation pure et simple de ces dernières.

Rappelons-nous que beaucoup d’entreprises se fournissent en Chine, qui en tant que foyer de l’épidémie, a vu sa production chuter à la suite de la fermeture de ses usines. Conséquence directe ? Un approvisionnement compromis à l’échelle mondiale.

Les disruptions sont d’autant plus vraies que le contexte de mondialisation a rendu les chaînes d’approvisionnement plus longues et intercontinentales réduisant par la même occasion la capacité des entreprises à maintenir un contrôle ferme dessus.

D’autre part, la concurrence et les pressions sur les prix ont induit une tendance à la réduction des stocks avec comme conséquence une dépendance des entreprises vis-à-vis des fournisseurs et de leur capacité à assurer leur approvisionnement.

Bref, les supply chains sont donc plus que jamais fragilisées et les entreprises dans une situation de dépendance.

Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Qui sont mes fournisseurs « critiques » et où sont-ils situés ?

  • Comment ces derniers gèrent-ils la crise du point de vue de leur propre supply chain ? Ont-ils mis en place un plan de crise qui permette d’assurer tous ou une partie des approvisionnements ?
  • Nous vous recommandons fortement de communiquer avec vos principaux fournisseurs pour jauger de leur capacité à pouvoir tenir leurs engagements en termes de livraison et à défaut connaître les changements qui vont être appliqués (volumes, timing, coûts supplémentaires…)

Quel est le parcours « logistique » emprunté par mes commandes depuis mes fournisseurs jusqu’à mon entreprise ? Quelles sont les différentes phases de ce parcours  ?

  • D’autres parcours logistiques peuvent-ils être envisagés ?
  • Quels sont les coûts de ces alternatives ?

Les alternatives évoquées ci-dessus sont-elles plausibles ?

  • En temps de crise, les choses bougent vites et il est possible qu’un fournisseur alternatif soit finalement dans l’incapacité matérielle de vous fournir ou qu’un  concurrent ait déjà conclu un deal avec ledit fournisseur.

Les réponses à ces questions aideront le dirigeant à prendre des décisions concernant la gestion de l’amont de sa chaîne d’approvisionnement.

Évidemment, l’aval ne devra pas être négligé. La gestion des clients pourra être suivi avec une démarche de questionnement similaire à celle évoquée ci-dessus.

Remarque importante : n’oubliez pas qu’en temps de crise, tout est une question de priorité. Maintenez et assurez la relation avec les fournisseurs qui vous permettront de réaliser les activités et donnez la priorité aux clients les plus importants en vous basant sur des critères objectifs (chiffre d’affaires, marges…).

Florian Deschamps - Business Consultant

Si vous souhaitez poser des questions à un de nos experts, n’hésitez pas à vous rendre sur le HELP DESK WIZYOU en suivant ce lien : https://forms.gle/ZHZe7zdhJWfP2DtN7

Au travers de cette plateforme « HELP DESK », WIZYOU souhaite se trouver au côté des PME, des indépendants et des entrepreneurs pour les aider au mieux en ces temps de crise.

Mail : info@wizyou.com

Tél. : 0473 64 32 44